C'est le nom du mouvement " citoyen de réflexion et d'action " que Didier Gosuin lance pour " sortir de l'impasse néolibérale néfaste à notre écosystème environnemental et démocratiqu...

C'est le nom du mouvement " citoyen de réflexion et d'action " que Didier Gosuin lance pour " sortir de l'impasse néolibérale néfaste à notre écosystème environnemental et démocratique ", comme le résume l'ex-ténor FDF et DéFI dans Le Temps de l'indignation est dépassé, qu'il publie aux éditions Luc Pire. En date du 10 mars, " une vingtaine de personnalités (politiques de tous partis, société civile, économistes) ont déjà marqué leur intérêt, nous assure-t-il. Des rendez-vous avec une série de personnalités sont également prévus. " L'ancien ministre régional bruxellois rédige aussi " une note " qu'il soumettra " à discussion lors de la première réunion qui devra se faire après les vacances de Pâques ". Plusieurs membres du mouvement pluraliste eChange, qui entend depuis 2018 rapprocher politiques et citoyens, et auquel Didier Gosuin contribuait, figureraient parmi les personnalités intéressées par D21.