"Ce sera un moment de solidarité. La ville fera retentir les sirènes des casernes de pompiers et de police. Les églises et les mosquées se feront également entendre", a indiqué le bourgmestre de la ville Wim Dries en demandant à chaque citoyen de Genk et du Limbourg de faire du bruit pendant 2 minutes, le 18 décembre à midi, afin de marquer les derniers moments d'activité de Ford à Genk.

"Ce sera un moment de solidarité. La ville fera retentir les sirènes des casernes de pompiers et de police. Les églises et les mosquées se feront également entendre", a indiqué le bourgmestre de la ville Wim Dries en demandant à chaque citoyen de Genk et du Limbourg de faire du bruit pendant 2 minutes, le 18 décembre à midi, afin de marquer les derniers moments d'activité de Ford à Genk.