La première a participé au premier week-end du festival, soit celui du 20 au 22 juillet. Elle est décédée environ une semaine plus tard à l'hôpital universitaire d'Anvers. La seconde était présente au deuxième week-end et est elle aussi décédée quelques jours plus tard à l'hôpital. Il s'agirait dans l'un de ces cas de prise d'ecstasy. Aucune des victimes n'était de nationalité belge. La police d'Edegem et le parquet d'Anvers indiquent ne pas avoir été avertis de décès de causes non naturelles. Les organisateurs du festival précisent également ne pas être au courant. (

La première a participé au premier week-end du festival, soit celui du 20 au 22 juillet. Elle est décédée environ une semaine plus tard à l'hôpital universitaire d'Anvers. La seconde était présente au deuxième week-end et est elle aussi décédée quelques jours plus tard à l'hôpital. Il s'agirait dans l'un de ces cas de prise d'ecstasy. Aucune des victimes n'était de nationalité belge. La police d'Edegem et le parquet d'Anvers indiquent ne pas avoir été avertis de décès de causes non naturelles. Les organisateurs du festival précisent également ne pas être au courant. (