SP.A et Groen enragent de constater qu'au vu de leur absence prolongée de signalements d'excès de vitesse, un quart de ces dispositifs, placés à des endroits dangereux, se sont avérés hors service. La secrétaire d'Etat sortante Bianca Debaets (CD&V) reconnaît n'avoir sollicité des informations auprès de l'administration qu'au cours de l'été 2018. Mais un problème se pose pour les radars les plus anciens.

Ces derniers sont équipés de boucles magnétiques enfouies sous la chaussée... en mauvais état. Il ne suffit donc pas de remplacer des caméras, il faut également ouvrir la voirie pour renouveler des câbles. " Les services sont débordés ", assure Bianca Debaets, qui promet que l'ensemble des radars défectueux seront réparés pour le mois d'août prochain. La Région bruxelloise investit, par ailleurs, dans la télédétection par laser (lidar), opérée par des radars mobiles, placés là où les caméras sont défectueuses. Chaque zone de police dispose du sien.

M. La.