" Nous ne faisons pas le tour des cabinets pour cela, précise Luc Van Mellaert, directeur commercial chez Partenamut. Mais nous travaillons souvent en prévention avec les dentistes. C'est...

" Nous ne faisons pas le tour des cabinets pour cela, précise Luc Van Mellaert, directeur commercial chez Partenamut. Mais nous travaillons souvent en prévention avec les dentistes. C'est dans ce contexte que nous leur fournissons des informations relatives à nos produits, leurs prix et leurs avantages. " Seuls 3 à 4 dentistes auraient bénéficié de cette lucrative formule depuis 2014 et auraient transmis, en tout, une vingtaine de coordonnées de patients à Partenamut. Ces coordonnées ne sont communiquées qu'avec l'accord des patients. Contacté par Le Vif/L'Express, Michel Devriese, président de la commission professionnelle de la Société de médecine dentaire, a assuré qu'il n'avait pas connaissance de ces pratiques, qu'il " dénonce avec fermeté, tant dans le chef de la mutuelle que des dentistes concernés. Si ces faits sont avérés, ils constituent une trahison du secret professionnel, passible d'une condamnation pénale ".