Vendredi, le Conseil d'Etat a rendu son avis sur une deuxième série d'amendements déposés par les adversaires du texte. Le CD&V, la N-VA et le Vlaams Belang veulent toutefois à tout prix éviter qu'il soit voté avant les vacances parlementaires. Après le CD&V il y a deux semaines, la N-VA pourrait déposer une nouvelle série d'amendements et solliciter à nouveau la consultation du Conseil d'Etat. De facto, le vote serait reporté à la rentrée.

Vendredi, le Conseil d'Etat a rendu son avis sur une deuxième série d'amendements déposés par les adversaires du texte. Le CD&V, la N-VA et le Vlaams Belang veulent toutefois à tout prix éviter qu'il soit voté avant les vacances parlementaires. Après le CD&V il y a deux semaines, la N-VA pourrait déposer une nouvelle série d'amendements et solliciter à nouveau la consultation du Conseil d'Etat. De facto, le vote serait reporté à la rentrée.