Ces vols spéciaux sont le dernier moyen pour éloigner les demandeurs d'asile déboutés qui ne veulent pas rentrer volontairement dans leur pays d'origine.

En 2019, 295 personnes ont été rapatriées de cette manière contre 51 cette année et ce en raison de la crise sanitaire.

Ces vols spéciaux sont le dernier moyen pour éloigner les demandeurs d'asile déboutés qui ne veulent pas rentrer volontairement dans leur pays d'origine. En 2019, 295 personnes ont été rapatriées de cette manière contre 51 cette année et ce en raison de la crise sanitaire.