Le président de Colombie, Juan Manuel Santos, a signé lundi un décret qui accorde la grâce à 3.600 membres des Farc. Au total, plus de 7.000 rebelles peuvent désormais s'intégrer dans la société colombienne. L'amnistie était, avec le désarmement du groupe révolutionnaire, l'un des plus importants piliers de l'accord de paix signé l'an passé à Cuba.

Le désarmement s'est clôt le mois dernier. Les rebelles ont livré leurs 7.000 armes enregistrées à la mission de l'Onu dans ce pays d'Amérique du Sud. Les Farc se sont constitués durant la guerre civile en 1964. Un accord de paix a enfin été conclu en 2016, ce qui a valu le prix Nobel de la Paix au président Juan Manuel Santos.

Le président de Colombie, Juan Manuel Santos, a signé lundi un décret qui accorde la grâce à 3.600 membres des Farc. Au total, plus de 7.000 rebelles peuvent désormais s'intégrer dans la société colombienne. L'amnistie était, avec le désarmement du groupe révolutionnaire, l'un des plus importants piliers de l'accord de paix signé l'an passé à Cuba. Le désarmement s'est clôt le mois dernier. Les rebelles ont livré leurs 7.000 armes enregistrées à la mission de l'Onu dans ce pays d'Amérique du Sud. Les Farc se sont constitués durant la guerre civile en 1964. Un accord de paix a enfin été conclu en 2016, ce qui a valu le prix Nobel de la Paix au président Juan Manuel Santos.