Pour tenter de remédier à ce manque de main d'oeuvre, le collège des producteurs - rassemblant la Fédération Wallonne horticole, les associations agricoles wallonnes (FWA, FUGEA, Bauernbund, UNAB) - a développé, avec le soutien du Ministre Borsus (MR), la plateforme Jobs Easy-Agri. Il s'agit d'aider ces secteurs et de leur permettre de maintenir leurs activités essentielles pour nourrir la population en trouvant une solution rapide à la problématique du manque de main d'oeuvre.

[Agriculture 🐄🥕] C’est la saison des légumes de printemps 🍆☀️ et le moment de récoltes des asperges et des fraises...

Geplaatst door Willy Borsus op Woensdag 8 april 2020

"Certaines filières de production vont rencontrer à très court terme un déficit de main d'oeuvre pour leurs récoltes. Or, il y a également une partie de la population qui est actuellement à l'arrêt voire en recherche d'une activité professionnelle. Cette plate-forme permet de faire le lien entre les deux. Déjà 507 personnes se sont mobilisées pour proposer leurs services" et travailler comme saisonnier, dont un tiers d'étudiants, a expliqué le ministre.

Selon les estimations, 1.000 personnes seraient nécessaires à très court terme en Wallonie. La plate-forme https://jobs.easy-agri.com/ a été lancée mercredi.

La ministre flamande de l'Agriculture, Hilde Crevits (CD&V), a pour sa part fait état d'un besoin sept à dix fois supérieur en Flandre en raison de l'ampleur de ce type de culture au nord du pays.

Pour tenter de remédier à ce manque de main d'oeuvre, le collège des producteurs - rassemblant la Fédération Wallonne horticole, les associations agricoles wallonnes (FWA, FUGEA, Bauernbund, UNAB) - a développé, avec le soutien du Ministre Borsus (MR), la plateforme Jobs Easy-Agri. Il s'agit d'aider ces secteurs et de leur permettre de maintenir leurs activités essentielles pour nourrir la population en trouvant une solution rapide à la problématique du manque de main d'oeuvre. "Certaines filières de production vont rencontrer à très court terme un déficit de main d'oeuvre pour leurs récoltes. Or, il y a également une partie de la population qui est actuellement à l'arrêt voire en recherche d'une activité professionnelle. Cette plate-forme permet de faire le lien entre les deux. Déjà 507 personnes se sont mobilisées pour proposer leurs services" et travailler comme saisonnier, dont un tiers d'étudiants, a expliqué le ministre. Selon les estimations, 1.000 personnes seraient nécessaires à très court terme en Wallonie. La plate-forme https://jobs.easy-agri.com/ a été lancée mercredi. La ministre flamande de l'Agriculture, Hilde Crevits (CD&V), a pour sa part fait état d'un besoin sept à dix fois supérieur en Flandre en raison de l'ampleur de ce type de culture au nord du pays.