Il venait d'entamer son septième mandat à Burdinne à la suite des élections communales du 14 octobre dernier qui avait vu sa liste UPB (Unis Pour Burdinne) conserver sa majorité absolue. "C'était un ami depuis plus de 20 ans. Je l'ai encore vu il y a une dizaine de jours lors d'une réunion et malgré la fatigue, son état de santé n'était pas préoccupant", a indiqué le bourgmestre de Hannut, Manu Douette.

"On ne s'y attendait pas du tout. Nous sommes tous peinés depuis le début de cet après-midi suite à l'annonce de sa famille. Il était hospitalisé depuis une semaine, mais comme à son habitude il ne se plaignait pas et était toujours actif pour sa commune", a pour sa part indiqué le premier échevin de Burdinne, Frédéric Bertrand. Ancien député fédéral et figure importante du MR liégeois, Luc Gustin était devenu le président de la fédération de Huy-Waremme en 2015 et présidait également la zone de police Hesbaye-Ouest.

"C'était une personne de référence qui avait le sens de l'écoute, un homme de compromis. Il savait écouter les citoyens et essayait de trouver des solutions pour chaque problème", a commenté M. Douette. "Il a toujours fait preuve d'honnêteté et surtout d'équité. Il accordait la même importance à toutes les personnes qui l'interpellaient. Ce qui comptait avant tout, c'était le bien-être des citoyens de sa commune", a souligné M. Bertrand.

Un registre de condoléances sera ouvert dans la salle des mariages de l'administration communale dès mercredi afin que les Burdinnois puissent rendre hommage à leur bourgmestre. Une cérémonie en présence de la famille sera également organisée vendredi à 13h30. Frédéric Bertrand, qui devait initialement reprendre le flambeau dans deux ans et demi, sera désormais en charge de la commune.

Belga