A minuit, un message d'explication a été diffusé sur les ondes radio. Les rendez-vous d'information seront maintenus dans une version écourtée, pouvait-on entendre sur La Première, avant que le titre "Nightclubbing" d'Iggy Pop ne soit diffusé à la place du point habituel sur l'actualité.

Aucun journal parlé n'a été diffusé pendant la nuit, rythmée par un programme exclusivement musical. A 5h00, les premières informations du jour se sont fait entendre, sans analyses ni reportages.

Les travailleurs - représentés par la CGSP, le SLFP et la CSC - protestent contre le recours trop important selon eux à l'intérim. Le travail temporaire représente quelque 150 équivalents temps plein et les collaborateurs réclament la régularisation de 60 d'entre eux. La direction, quant à elle, rappelle que la stabilité de l'effectif a été actée dans le contrat de gestion.

Un programme de grève est prévu jusqu'à jeudi soir minuit.