Le ministre s'est concerté à ce sujet avec la Première ministre, Sophie Wilmès, et le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort.

"Tous sur la même ligne, de tels événements ne peuvent se produire pour le moment et mettent en danger les efforts importants fournis par la population. Appel à un sens civique absolu", a-t-il lancé sur Twitter.

La Première ministre s'est joint à l'appel du ministre de l'Intérieur. Le problème de ce genre de rassemblement sera abordé lors du prochain Conseil national de sécurité qui devrait se tenir mercredi.

Des rassemblements dépassant largement les limites autorisées ont eu lieu dans les deux communes durant la nuit. Sur la place Flagey à Ixelles, haut lieu de la vie nocturne bruxelloise, plusieurs centaines de personnes ont fait la fête après la fermeture des cafés, sans respecter les distances de sécurité ou porter un masque.

Le bourgmestre d'Ixelles, Christos Doulkeridis, a annoncé qu'aucun "événement" ne serait toléré dès ce dimanche soir.

"Ni Flagey, ni Ixelles, ni toute autre commune ne peut accepter un tel non respect des règles de distanciation physique que celles connues cette nuit. Irresponsable sur le plan sanitaire et non respectueux des habitants de nos quartiers. Aucun événement ne sera toléré dès ce soir", a-t-il fait savoir sur Twitter.

Le ministre s'est concerté à ce sujet avec la Première ministre, Sophie Wilmès, et le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort. "Tous sur la même ligne, de tels événements ne peuvent se produire pour le moment et mettent en danger les efforts importants fournis par la population. Appel à un sens civique absolu", a-t-il lancé sur Twitter. La Première ministre s'est joint à l'appel du ministre de l'Intérieur. Le problème de ce genre de rassemblement sera abordé lors du prochain Conseil national de sécurité qui devrait se tenir mercredi. Des rassemblements dépassant largement les limites autorisées ont eu lieu dans les deux communes durant la nuit. Sur la place Flagey à Ixelles, haut lieu de la vie nocturne bruxelloise, plusieurs centaines de personnes ont fait la fête après la fermeture des cafés, sans respecter les distances de sécurité ou porter un masque. Le bourgmestre d'Ixelles, Christos Doulkeridis, a annoncé qu'aucun "événement" ne serait toléré dès ce dimanche soir. "Ni Flagey, ni Ixelles, ni toute autre commune ne peut accepter un tel non respect des règles de distanciation physique que celles connues cette nuit. Irresponsable sur le plan sanitaire et non respectueux des habitants de nos quartiers. Aucun événement ne sera toléré dès ce soir", a-t-il fait savoir sur Twitter.