Le parquet avait été prévenu et avait envoyé sur place un médecin légiste, la police judiciaire fédérale et les délégués du laboratoire scientifique de la PJ. L'examen du médecin légiste délégué par le parquet de Liège a conclu à un triple suicide provoqué par un délire collectif.

"Nous n'avons pas beaucoup d'informations si ce n'est celles de la police. Ils nous ont signalé qu'il y avait eu un triple suicide, ce qui a été confirmé ce matin par le médecin légiste. Ce sont des gens sans histoire. Mais un suicide collectif tel que celui-là, c'est le genre de chose qui interroge beaucoup la population. Peut-être que le parquet arrivera à trouver le motif de ce drame, mais ce sera très difficile", a expliqué Jean-Claude Dewez, bourgmestre de la commune sur RTL-Info.be.

Le Vif.be, avec Belga

Le parquet avait été prévenu et avait envoyé sur place un médecin légiste, la police judiciaire fédérale et les délégués du laboratoire scientifique de la PJ. L'examen du médecin légiste délégué par le parquet de Liège a conclu à un triple suicide provoqué par un délire collectif. "Nous n'avons pas beaucoup d'informations si ce n'est celles de la police. Ils nous ont signalé qu'il y avait eu un triple suicide, ce qui a été confirmé ce matin par le médecin légiste. Ce sont des gens sans histoire. Mais un suicide collectif tel que celui-là, c'est le genre de chose qui interroge beaucoup la population. Peut-être que le parquet arrivera à trouver le motif de ce drame, mais ce sera très difficile", a expliqué Jean-Claude Dewez, bourgmestre de la commune sur RTL-Info.be. Le Vif.be, avec Belga