"Je comprends qu'il est difficile politiquement de le retirer en pleine crise, mais nous sommes face à un outil inefficace en termes de gestion de santé publique", a-t-il ajouté en marge des questions parlementaires adressées à la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale.

"Depuis la rentrée, nous donnons une mauvaise réponse à la crise. Ce week-end, dans les médias, j'aurais préféré que les ministres expliquent leur plan de bataille pour administrer la 3e dose aux plus de 40 ans - là où elle est la plus utile - plutôt que de continuer à diviser la société, car nous avons besoin de tout le monde pour faire face à cette crise", a-t-il poursuivi.

"Plus de 355.000 Wallons, immunodéprimés ou âgés de plus de 65 ans ont actuellement reçu leur 3e dose", lui a répondu la ministre Morreale. "Nous sommes prêts à relancer tous nos centres de vaccination pour vacciner et le monitoring des stocks, qui est permanent et prend en compte le scenario de l'extension de l'administration du booster à toutes les catégories de population, confirme que nous disposons des ressources nécessaires tant en vaccins qu'en matériel pour y faire face", a-t-elle ajouté.

Enfin, selon la ministre, la Task Force Vaccination soumettra une planification de cette 3e dose pour l'ensemble de la population à la CIM Santé prévue ce samedi.

"Je comprends qu'il est difficile politiquement de le retirer en pleine crise, mais nous sommes face à un outil inefficace en termes de gestion de santé publique", a-t-il ajouté en marge des questions parlementaires adressées à la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale. "Depuis la rentrée, nous donnons une mauvaise réponse à la crise. Ce week-end, dans les médias, j'aurais préféré que les ministres expliquent leur plan de bataille pour administrer la 3e dose aux plus de 40 ans - là où elle est la plus utile - plutôt que de continuer à diviser la société, car nous avons besoin de tout le monde pour faire face à cette crise", a-t-il poursuivi. "Plus de 355.000 Wallons, immunodéprimés ou âgés de plus de 65 ans ont actuellement reçu leur 3e dose", lui a répondu la ministre Morreale. "Nous sommes prêts à relancer tous nos centres de vaccination pour vacciner et le monitoring des stocks, qui est permanent et prend en compte le scenario de l'extension de l'administration du booster à toutes les catégories de population, confirme que nous disposons des ressources nécessaires tant en vaccins qu'en matériel pour y faire face", a-t-elle ajouté. Enfin, selon la ministre, la Task Force Vaccination soumettra une planification de cette 3e dose pour l'ensemble de la population à la CIM Santé prévue ce samedi.