"Les explications données jusqu'à présent ne nous satisfont pas parce qu'on utilise le conditionnel et des preuves qui n'en sont pas. Comment un témoin peut-il voir ce qu'il se passe à 1.500 mètres d'altitude? Comment peuvent-ils affirmer que cette manoeuvre était volontaire?", s'interroge Olivier Lalmand.

La famille se constituera prochainement partie civile afin d'avoir accès au dossier. Si les éléments de l'enquête ne la satisfont pas, elle pourrait entreprendre d'autres démarches, comme une demande de devoirs d'enquête complémentaires.

Olivier Lalmand souhaiterait ouvrir un dialogue avec les autres familles des victimes: "Nous aurons plus de force si on se regroupe, même si Fabrice est pointé du doigt pour le moment. Nous voulons voir comment est l'atmosphère, ce qu'ils ressentent par rapport à Fabrice et comment se déroule leur constitution de partie civile."

D'après Luc Blendeman, chef-enquêteur de l'Air Accident Investigation Unit (AAIU), le pilote a effectué un tonneau barriqué qui a entraîné une perte de contrôle de l'appareil et brisé l'aile, a-t-il indiqué lors d'un point-presse le 3 avril dernier.

"Les explications données jusqu'à présent ne nous satisfont pas parce qu'on utilise le conditionnel et des preuves qui n'en sont pas. Comment un témoin peut-il voir ce qu'il se passe à 1.500 mètres d'altitude? Comment peuvent-ils affirmer que cette manoeuvre était volontaire?", s'interroge Olivier Lalmand. La famille se constituera prochainement partie civile afin d'avoir accès au dossier. Si les éléments de l'enquête ne la satisfont pas, elle pourrait entreprendre d'autres démarches, comme une demande de devoirs d'enquête complémentaires. Olivier Lalmand souhaiterait ouvrir un dialogue avec les autres familles des victimes: "Nous aurons plus de force si on se regroupe, même si Fabrice est pointé du doigt pour le moment. Nous voulons voir comment est l'atmosphère, ce qu'ils ressentent par rapport à Fabrice et comment se déroule leur constitution de partie civile." D'après Luc Blendeman, chef-enquêteur de l'Air Accident Investigation Unit (AAIU), le pilote a effectué un tonneau barriqué qui a entraîné une perte de contrôle de l'appareil et brisé l'aile, a-t-il indiqué lors d'un point-presse le 3 avril dernier.