Si l'Institut scientifique de santé publique renseigne que sur les 15 derniers jours la moyenne de l'augmentation des hospitalisations était encore de 40%, elle n'est plus que de 9% les 7 derniers jours (entre le 29 mars et le 4 avril, 263,3 personnes en moyenne ont été admises chaque jour à l'hôpital ). Sciensano mentionne également que 832 malades se trouvent aux soins intensifs, ce qui est légèrement plus élevé que la veille (822).

Aux soins intensifs, 478 malades nécessitent une assistance respiratoire.

Le nombre de nouveaux cas diminue de 6%. Entre le 26 mars et le 1er avril, 4.436 contaminations ont été enregistrées en moyenne chaque jour. Depuis le début de l'épidémie, plus de 900.000 infections ont été comptabilisées.

Le nombre de décès continue, lui, d'augmenter, avec 29,3 morts quotidiens en moyenne entre le 26 mars et le 1er avril (+4,1%). Le Covid-19 a coûté la vie de 23.169 personnes.

Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, s'élève à 7,8%, un pourcentage stable. L'incidence, qui renseigne le nombre de cas pour 100.000 habitants, atteint 557,7 sur 14 jours (+39%). A nouveau, la hausse semble moins marquée que les jours précédents.

Le taux de reproduction du virus est estimé à 1,04. Lorsqu'il est supérieur à 1, on estime que l'épidémie se renforce.

Presque 1,5 million de personnes ont reçu une première dose de vaccin (16,3% de la population adulte) et 569.101 une seconde injection (6,2% des 18 ans et plus).

Si l'Institut scientifique de santé publique renseigne que sur les 15 derniers jours la moyenne de l'augmentation des hospitalisations était encore de 40%, elle n'est plus que de 9% les 7 derniers jours (entre le 29 mars et le 4 avril, 263,3 personnes en moyenne ont été admises chaque jour à l'hôpital ). Sciensano mentionne également que 832 malades se trouvent aux soins intensifs, ce qui est légèrement plus élevé que la veille (822).Aux soins intensifs, 478 malades nécessitent une assistance respiratoire. Le nombre de nouveaux cas diminue de 6%. Entre le 26 mars et le 1er avril, 4.436 contaminations ont été enregistrées en moyenne chaque jour. Depuis le début de l'épidémie, plus de 900.000 infections ont été comptabilisées. Le nombre de décès continue, lui, d'augmenter, avec 29,3 morts quotidiens en moyenne entre le 26 mars et le 1er avril (+4,1%). Le Covid-19 a coûté la vie de 23.169 personnes. Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, s'élève à 7,8%, un pourcentage stable. L'incidence, qui renseigne le nombre de cas pour 100.000 habitants, atteint 557,7 sur 14 jours (+39%). A nouveau, la hausse semble moins marquée que les jours précédents. Le taux de reproduction du virus est estimé à 1,04. Lorsqu'il est supérieur à 1, on estime que l'épidémie se renforce.Presque 1,5 million de personnes ont reçu une première dose de vaccin (16,3% de la population adulte) et 569.101 une seconde injection (6,2% des 18 ans et plus).