Le taux d'infection pour 100.000 habitants a augmenté la semaine dernière, passant de 469 le 22 avril à 483 le 29. En revanche, le taux de positivité des tests diminue légèrement, passant de 9,5% la semaine dernière à 9,1% cette semaine. Le taux de reproduction du virus tombe sous le seuil de 1 et s'élève à 0,93 ce 29 avril.

Dans les hôpitaux de Bruxelles, le nombre d'admissions a diminué pour atteindre 477 personnes, contre 515 il y a une semaine. Le nombre de patients en soins intensifs a également légèrement baissé, passant de 141 à 136. Néanmoins, la situation aux soins intensifs reste critique, car dans la phase 2a actuelle, 60% des lits en soins intensifs sont réservés aux patients Covid. Si nécessaire, les autres soins sont reportés.

La plupart des cas dans la Région se situent dans la tranche d'âge de 20 à 59 ans, mais on retrouve aussi des cas chez les jeunes de 10 à 19 ans. La variante britannique reste la plus répandue.

Le taux d'infection pour 100.000 habitants a augmenté la semaine dernière, passant de 469 le 22 avril à 483 le 29. En revanche, le taux de positivité des tests diminue légèrement, passant de 9,5% la semaine dernière à 9,1% cette semaine. Le taux de reproduction du virus tombe sous le seuil de 1 et s'élève à 0,93 ce 29 avril. Dans les hôpitaux de Bruxelles, le nombre d'admissions a diminué pour atteindre 477 personnes, contre 515 il y a une semaine. Le nombre de patients en soins intensifs a également légèrement baissé, passant de 141 à 136. Néanmoins, la situation aux soins intensifs reste critique, car dans la phase 2a actuelle, 60% des lits en soins intensifs sont réservés aux patients Covid. Si nécessaire, les autres soins sont reportés. La plupart des cas dans la Région se situent dans la tranche d'âge de 20 à 59 ans, mais on retrouve aussi des cas chez les jeunes de 10 à 19 ans. La variante britannique reste la plus répandue.