Sont concernés: la salle philharmonique (où se produit l'Orchestre Royal Philharmonique de Liège), le Théâtre Royal (où se produit l'Opéra Royal de Wallonie), les salles de l'Emulation (siège du Théâtre de Liège) et le Forum de Liège.

Cette décision fait suite aux nouvelles mesures annoncées vendredi dernier par le comité de concertation, qui a limité le nombre de spectateurs à 200 maximum pour les événements culturels en intérieur, et le gouvernement wallon qui a instauré un couvre-feu en Wallonie de 22h à 6h du matin. Aussi, en concertation avec les directions des quatre grandes salles de spectacle à Liège, il a été décidé de les fermer au public dès ce mardi 27 octobre.

"Malgré tous les efforts consentis par les artistes, les techniciens, les équipes d'encadrement mais aussi les spectateurs, la situation sanitaire impose malheureusement de ne plus permettre l'accès du public à ces salles", précise Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, qui remercie les opérateurs culturels pour leur collaboration dans la lutte contre le virus et pour le "respect rigoureux des protocoles en vigueur".

Le bourgmestre liégeois a, par ailleurs, confirmé que la décision d'annuler le festival international du film de comédie de Liège, du 6 au 10 novembre, a été prise à la suite d'un contact avec les organisateurs. Ce festival devait accueillir diverses personnalités françaises comme Pascal Légitimus, Enora Malagré, Elie Semoun, Bruno Solo, Nicolas Bedos, Karin Viard ou encore Edouard Baer.

Une décision doit suivre concernant les expositions, comme celles consacrées à Andy Warhol au musée de la Boverie et à "Toutankhamon - A la découverte du pharaon oublié" à la gare des Guillemins. Le contexte sanitaire est tel qu'elles devraient également être rendues inaccessibles au public.

Sont concernés: la salle philharmonique (où se produit l'Orchestre Royal Philharmonique de Liège), le Théâtre Royal (où se produit l'Opéra Royal de Wallonie), les salles de l'Emulation (siège du Théâtre de Liège) et le Forum de Liège.Cette décision fait suite aux nouvelles mesures annoncées vendredi dernier par le comité de concertation, qui a limité le nombre de spectateurs à 200 maximum pour les événements culturels en intérieur, et le gouvernement wallon qui a instauré un couvre-feu en Wallonie de 22h à 6h du matin. Aussi, en concertation avec les directions des quatre grandes salles de spectacle à Liège, il a été décidé de les fermer au public dès ce mardi 27 octobre. "Malgré tous les efforts consentis par les artistes, les techniciens, les équipes d'encadrement mais aussi les spectateurs, la situation sanitaire impose malheureusement de ne plus permettre l'accès du public à ces salles", précise Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, qui remercie les opérateurs culturels pour leur collaboration dans la lutte contre le virus et pour le "respect rigoureux des protocoles en vigueur". Le bourgmestre liégeois a, par ailleurs, confirmé que la décision d'annuler le festival international du film de comédie de Liège, du 6 au 10 novembre, a été prise à la suite d'un contact avec les organisateurs. Ce festival devait accueillir diverses personnalités françaises comme Pascal Légitimus, Enora Malagré, Elie Semoun, Bruno Solo, Nicolas Bedos, Karin Viard ou encore Edouard Baer. Une décision doit suivre concernant les expositions, comme celles consacrées à Andy Warhol au musée de la Boverie et à "Toutankhamon - A la découverte du pharaon oublié" à la gare des Guillemins. Le contexte sanitaire est tel qu'elles devraient également être rendues inaccessibles au public.