On observe tout de même une légère baisse du nombre de test positifs. Sur les 8 250 tests effectués chaque jours, seuls 6,7% étaient positifs la semaine dernière. Les cas positifs sont majoritairement des jeunes, quelques-uns se trouvent dans la tranche d'âge des 40-59 ans. Le taux d'incidence a baissé également ; il est de 561 cas pour 100 000 habitants sur 14 jours, contre 578 la semaine passée.

Le nombre d'hospitalisation est en légère augmentation depuis lundi. On compte désormais plus de 70 personnes en soin intensif, et 3 décès par semaine sont à déplorer.

La vaccination des jeunes continue de poser problème

Les actions ciblées vers les jeunes se poursuivent. L'objectif d'injections journalières n'est toujours atteint mais le nombre de vaccinés continue d'augmenter. 64% des 18+ de la région bruxelloise ont désormais leur deuxième dose.

En parallèle, les efforts se poursuivent pour continuer de vacciner les autres catégories de personnes. Au total, 51% de la population de la Région de Bruxelles-capitale (654,6k de personnes) est vaccinée, contre 91% en Flandres et 79% en Wallonie.

Les actions de sensibilisation continuent de se multiplier mais Inge Neven est toujours inquiète quant à l'arrivée de l'hiver.

Dans le cadre du projet "Pharma-on-tour" en cours de déploiement dans les communes d'Anderlecht, Bruxelles-Ville, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, 141 personnes ont d'ores et déjà été vaccinées en pharmacie.

À noter que les actions locales dans les pharmacies, les magasins, les écoles, les entreprises ou les gares continuent de se développer et représentent désormais 40% des vaccinations.

Test & trace: renforcement des mesures

Les contrôles aux frontières sont renforcés pour limiter la circulation du virus. En effet, les effectifs des agents de suivi du tracing et de la quarantaine vont être augmentés. Pour les personnes revenant d'une zone rouge dans l'UE et n'ayant pas de certificat de vaccination ni de rétablissements, il faut réaliser un test le premier jour, observer une quarantaine pendant 7 jours et réaliser un nouveau test. La quarantaine doit être maintenue en attendant le résultat de ce dernier.

Nouveauté: un test PCR gratuit sera offert deux à trois semaines après la première dose du vaccin et un second 15 jours après la seconde dose (pour Pfizer et Moderna). L'objectif, explique Inge Neven, est de motiver à la vaccination et d'offrir la possibilité aux gens de pouvoir participer aux événements.

La Cocom poursuit sa volonté d'offrir le plus de possibilité de se faire vacciner. Les actions locales continuent d'augmenter et rencontrent un franc succès aux centres de vaccination. Le Covid Safe Ticket mis en place récemment ne laisse pas encore apercevoir son impact sur le nombre de personnes vaccinées. Cependant, le nombre d'appels au call center pour obtenir son certificat a observé un pic ces derniers jours.

Lola Buscemi

On observe tout de même une légère baisse du nombre de test positifs. Sur les 8 250 tests effectués chaque jours, seuls 6,7% étaient positifs la semaine dernière. Les cas positifs sont majoritairement des jeunes, quelques-uns se trouvent dans la tranche d'âge des 40-59 ans. Le taux d'incidence a baissé également ; il est de 561 cas pour 100 000 habitants sur 14 jours, contre 578 la semaine passée. Le nombre d'hospitalisation est en légère augmentation depuis lundi. On compte désormais plus de 70 personnes en soin intensif, et 3 décès par semaine sont à déplorer. La vaccination des jeunes continue de poser problèmeLes actions ciblées vers les jeunes se poursuivent. L'objectif d'injections journalières n'est toujours atteint mais le nombre de vaccinés continue d'augmenter. 64% des 18+ de la région bruxelloise ont désormais leur deuxième dose.En parallèle, les efforts se poursuivent pour continuer de vacciner les autres catégories de personnes. Au total, 51% de la population de la Région de Bruxelles-capitale (654,6k de personnes) est vaccinée, contre 91% en Flandres et 79% en Wallonie. Les actions de sensibilisation continuent de se multiplier mais Inge Neven est toujours inquiète quant à l'arrivée de l'hiver. Dans le cadre du projet "Pharma-on-tour" en cours de déploiement dans les communes d'Anderlecht, Bruxelles-Ville, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, 141 personnes ont d'ores et déjà été vaccinées en pharmacie. À noter que les actions locales dans les pharmacies, les magasins, les écoles, les entreprises ou les gares continuent de se développer et représentent désormais 40% des vaccinations.Test & trace: renforcement des mesuresLes contrôles aux frontières sont renforcés pour limiter la circulation du virus. En effet, les effectifs des agents de suivi du tracing et de la quarantaine vont être augmentés. Pour les personnes revenant d'une zone rouge dans l'UE et n'ayant pas de certificat de vaccination ni de rétablissements, il faut réaliser un test le premier jour, observer une quarantaine pendant 7 jours et réaliser un nouveau test. La quarantaine doit être maintenue en attendant le résultat de ce dernier.Nouveauté: un test PCR gratuit sera offert deux à trois semaines après la première dose du vaccin et un second 15 jours après la seconde dose (pour Pfizer et Moderna). L'objectif, explique Inge Neven, est de motiver à la vaccination et d'offrir la possibilité aux gens de pouvoir participer aux événements. La Cocom poursuit sa volonté d'offrir le plus de possibilité de se faire vacciner. Les actions locales continuent d'augmenter et rencontrent un franc succès aux centres de vaccination. Le Covid Safe Ticket mis en place récemment ne laisse pas encore apercevoir son impact sur le nombre de personnes vaccinées. Cependant, le nombre d'appels au call center pour obtenir son certificat a observé un pic ces derniers jours.Lola Buscemi