"Ce dont les étudiants ont vraiment besoin, c'est de plus de contacts. Mais aujourd'hui, ce serait un grand risque. Dès que les plus faibles de la société auront été vaccinés, la situation sera à nouveau différente, aussi pour les étudiants". Tel est le message que le Premier ministre Alexander De Croo a, selon son cabinet, fait passer mercredi aux organisations d'étudiants flamandes et francophone (FEF) lors d'une réunion par visioconférence.

Les étudiants réclament depuis longtemps une attention plus forte des autorités aux conséquences des restrictions sanitaires sur les jeunes, non seulement pour leur santé mentale, mais aussi au niveau financier, entre autres les jobs d'étudiants. Le chef du gouvernement fédéral s'est notamment attaché expliquer la formation des décisions du comité de concertation, en insistant sur la marche à suivre d'ici l'été que les experts doivent élaborer pour la fin du mois. Le gouvernement accordera une attention particulière aux jeunes et aux étudiants, a-t-il promis.

"Ce dont les étudiants ont vraiment besoin, c'est de plus de contacts. Mais aujourd'hui, ce serait un grand risque. Dès que les plus faibles de la société auront été vaccinés, la situation sera à nouveau différente, aussi pour les étudiants". Tel est le message que le Premier ministre Alexander De Croo a, selon son cabinet, fait passer mercredi aux organisations d'étudiants flamandes et francophone (FEF) lors d'une réunion par visioconférence.Les étudiants réclament depuis longtemps une attention plus forte des autorités aux conséquences des restrictions sanitaires sur les jeunes, non seulement pour leur santé mentale, mais aussi au niveau financier, entre autres les jobs d'étudiants. Le chef du gouvernement fédéral s'est notamment attaché expliquer la formation des décisions du comité de concertation, en insistant sur la marche à suivre d'ici l'été que les experts doivent élaborer pour la fin du mois. Le gouvernement accordera une attention particulière aux jeunes et aux étudiants, a-t-il promis.