Les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont reçu leur troisième dose depuis mi-septembre. Le CSS va évaluer la semaine prochaine si une quatrième dose serait nécessaire pour eux.

M. Beke a également indiqué que la question serait mise à l'agenda de la conférence interministérielle santé.

Selon le virologue Pierre Van Damme, qui siège au Conseil, les personnes concernées pourraient recevoir une convocation dès la deuxième moitié du mois de janvier en cas d'avis positif.

Le CSS va également se pencher prochainement sur l'utilité d'une dose de rappel pour les 12-17 ans.

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont reçu leur troisième dose depuis mi-septembre. Le CSS va évaluer la semaine prochaine si une quatrième dose serait nécessaire pour eux. M. Beke a également indiqué que la question serait mise à l'agenda de la conférence interministérielle santé. Selon le virologue Pierre Van Damme, qui siège au Conseil, les personnes concernées pourraient recevoir une convocation dès la deuxième moitié du mois de janvier en cas d'avis positif. Le CSS va également se pencher prochainement sur l'utilité d'une dose de rappel pour les 12-17 ans.