Tous les indicateurs poursuivent leur augmentation, à l'exception d'un très léger recul du taux de reproduction du virus qui est désormais de 1,07 (-6%). Lorsqu'il est supérieur à 1, cet indicateur signifie toutefois que l'épidémie tend toujours à s'accélérer.

Entre le 21 et le 27 novembre, 17.839 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 12% par rapport à la semaine précédente.

Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,8 million de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Sur la période étudiée, 40,7 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+12%), portant le bilan à 27.015 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique.

Quelque 118.000 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 16,1%. L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 2.052 sur 14 jours.

Tous les indicateurs poursuivent leur augmentation, à l'exception d'un très léger recul du taux de reproduction du virus qui est désormais de 1,07 (-6%). Lorsqu'il est supérieur à 1, cet indicateur signifie toutefois que l'épidémie tend toujours à s'accélérer.Entre le 21 et le 27 novembre, 17.839 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 12% par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,8 million de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués. Sur la période étudiée, 40,7 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+12%), portant le bilan à 27.015 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique. Quelque 118.000 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 16,1%. L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 2.052 sur 14 jours.