Ce ne sera pas une conférence de presse classique, du type de celle que le Premier ministre donne habituellement pour annoncer les mesures, à l'issue du Comité de concertation. Alexander De Croo (Open VLD) annonce une communication ce lundi à 14h30 pour présenter les modèles scientifiques sur lesquels ils se basent - et, dès lors, illustrer l'impact que pourraient avoir des assouplissements. C'es ce qu'annonce Het Laatste Nieuws.

C'est un exercice de transparence inédit. Les porte-parole fédéraux, le virologue Steven Van Gucht et l'épidémiologiste Yves Van Laethem, présenteront ces modèles. Il ne s'agit en aucun cas d'une anticipation du Comité de concertation prévu vendredi, précise-t-on. Mais la pression est encore montée d'un cran ce week-end pour réclamer de tels assouplissements, dans le chef des libéraux, mais aussi des écologistes. Il est question de l'horeca, de la bulle sociale, des voyages à l'étrangers ou de la culture. Pas question, toutefois, d'évoquer cet après-midi une éventuelle stratégie de déconfinement.

La majorité semble d'ailleurs divisée sur la question, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (SP.A), a évoqué son souhait d'attendre trois semaines encore, le temps que l'impact du variant britannique du Covid, qui devrait devenir dominant, soit connu.

Le modèle présenté par le Premier ministre devrait intégrer également l'impact de la vaccination.

Ce ne sera pas une conférence de presse classique, du type de celle que le Premier ministre donne habituellement pour annoncer les mesures, à l'issue du Comité de concertation. Alexander De Croo (Open VLD) annonce une communication ce lundi à 14h30 pour présenter les modèles scientifiques sur lesquels ils se basent - et, dès lors, illustrer l'impact que pourraient avoir des assouplissements. C'es ce qu'annonce Het Laatste Nieuws.C'est un exercice de transparence inédit. Les porte-parole fédéraux, le virologue Steven Van Gucht et l'épidémiologiste Yves Van Laethem, présenteront ces modèles. Il ne s'agit en aucun cas d'une anticipation du Comité de concertation prévu vendredi, précise-t-on. Mais la pression est encore montée d'un cran ce week-end pour réclamer de tels assouplissements, dans le chef des libéraux, mais aussi des écologistes. Il est question de l'horeca, de la bulle sociale, des voyages à l'étrangers ou de la culture. Pas question, toutefois, d'évoquer cet après-midi une éventuelle stratégie de déconfinement.La majorité semble d'ailleurs divisée sur la question, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (SP.A), a évoqué son souhait d'attendre trois semaines encore, le temps que l'impact du variant britannique du Covid, qui devrait devenir dominant, soit connu.Le modèle présenté par le Premier ministre devrait intégrer également l'impact de la vaccination.