Des vaccinateurs individuels, des généralistes ou des infirmiers, ou des équipes mobiles se chargeront d'administrer les doses, a annoncé vendredi le ministre flamand de la Santé Wouter Beke.

Concrètement, un ou deux hubs de pharmacie sera installé par zone de soin. À cet endroit, les vaccins seront livrés et préparés par des pharmaciens. Les médecins généralistes ou les infirmiers viendront ensuite les chercher pour administrer les doses.

Quiconque souhaite se faire se faire vacciner après le 15 octobre devra donc se rendre chez son généraliste, confirme Dirk Dewolf, administrateur général de l'Agence régionale de santé Zorg en Gezondheid.

Des vaccinateurs individuels, des généralistes ou des infirmiers, ou des équipes mobiles se chargeront d'administrer les doses, a annoncé vendredi le ministre flamand de la Santé Wouter Beke.Concrètement, un ou deux hubs de pharmacie sera installé par zone de soin. À cet endroit, les vaccins seront livrés et préparés par des pharmaciens. Les médecins généralistes ou les infirmiers viendront ensuite les chercher pour administrer les doses. Quiconque souhaite se faire se faire vacciner après le 15 octobre devra donc se rendre chez son généraliste, confirme Dirk Dewolf, administrateur général de l'Agence régionale de santé Zorg en Gezondheid.