Ce centre fédéral responsable du contrôle et de la lutte contre les maladies a recensé 1.045 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures. C'est la première fois que la prévalence repasse la barre du millier d'infections quotidiennes depuis le 7 mai.

Un pic de contaminations avait été atteint début avril avec plus de 6.000 nouvelles infections par jour. Le nombre de cas journaliers en Allemagne avait ensuite considérablement diminué, avant de repartir à la hausse fin juillet.

Cette augmentation est générale et n'est donc pas due à des foyers localisés, comme ce fut le cas à la mi-juin dans le Land occidental de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Les experts craignent à présent que des restrictions régionales ne suffisent pas à contenir le rebond épidémique, alors que les écoles doivent rouvrir la semaine prochaine dans 16 Länder. Le taux de reproduction, qui mesure la capacité du virus à se propager, calculé sur sept jours est passé de 0,99 à 0,97. Cela signifie qu'un malade contamine un peu moins d'une personne actuellement en Allemagne. Pour résorber l'épidémie, le taux de reproduction du coronavirus doit se maintenir sous 1.

L'Institut Robert Koch a confirmé 213.067 infections et 9.175 décès depuis l'apparition du coronavirus dans le pays.

Ce centre fédéral responsable du contrôle et de la lutte contre les maladies a recensé 1.045 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures. C'est la première fois que la prévalence repasse la barre du millier d'infections quotidiennes depuis le 7 mai.Un pic de contaminations avait été atteint début avril avec plus de 6.000 nouvelles infections par jour. Le nombre de cas journaliers en Allemagne avait ensuite considérablement diminué, avant de repartir à la hausse fin juillet. Cette augmentation est générale et n'est donc pas due à des foyers localisés, comme ce fut le cas à la mi-juin dans le Land occidental de Rhénanie du Nord-Westphalie. Les experts craignent à présent que des restrictions régionales ne suffisent pas à contenir le rebond épidémique, alors que les écoles doivent rouvrir la semaine prochaine dans 16 Länder. Le taux de reproduction, qui mesure la capacité du virus à se propager, calculé sur sept jours est passé de 0,99 à 0,97. Cela signifie qu'un malade contamine un peu moins d'une personne actuellement en Allemagne. Pour résorber l'épidémie, le taux de reproduction du coronavirus doit se maintenir sous 1.L'Institut Robert Koch a confirmé 213.067 infections et 9.175 décès depuis l'apparition du coronavirus dans le pays.