Ce responsable recensait 77 cas à la mi-journée, dont la moitié environ reviennent d'un séjour organisé par le tour opérateur belge Summer Bash spécialisé dans les voyages pour les 16-24 ans.

Les personnes positives, des jeunes femmes et hommes âgés de 18 à 20 ans, présentent en général des symptômes légers, a précisé M. Decaluwé. Aucun n'a dû à ce stade être hospitalisé, selon lui.

La plupart sont originaires de Waregem, Tielt ou des environs de Roulers, dans cette province néerlandophone limitrophe de la France.

Tous les jeunes infectés ont séjourné durant la première quinzaine de septembre à Albufeira, ville côtière de l'Algarve (sud du Portugal) réputée pour ses plages et sa vie nocturne.

Selon Jordy S'Jongers, chargé de communication à Summer Bash, 41 des 77 cas positifs sont des clients de cette organisation anversoise.

Et par précaution 130 jeunes au total ayant séjourné au Portugal avec Summer Bash se sont vu recommander un test et un isolement de 14 jours, a-t-il ajouté.

Selon la classification du ministère belge des Affaires étrangères, la région de l'Algarve (comme celle de Lisbonne et le nord du Portugal) est une zone "orange", ce qui signifie qu'un dépistage et une quarantaine sont "recommandés" au retour, et non "obligatoires" comme pour les secteurs en "rouge".

Ce n'est pas la première fois que la Flandre occidentale connaît des contaminations en chaîne depuis le début du mois.

Au moins une trentaine de cas de coronavirus ont été signalés le week-end dernier à Lo-Reninge après le passage de cyclotouristes dans une taverne de cette petite commune située entre La Panne et Ypres.

Ce responsable recensait 77 cas à la mi-journée, dont la moitié environ reviennent d'un séjour organisé par le tour opérateur belge Summer Bash spécialisé dans les voyages pour les 16-24 ans.Les personnes positives, des jeunes femmes et hommes âgés de 18 à 20 ans, présentent en général des symptômes légers, a précisé M. Decaluwé. Aucun n'a dû à ce stade être hospitalisé, selon lui.La plupart sont originaires de Waregem, Tielt ou des environs de Roulers, dans cette province néerlandophone limitrophe de la France.Tous les jeunes infectés ont séjourné durant la première quinzaine de septembre à Albufeira, ville côtière de l'Algarve (sud du Portugal) réputée pour ses plages et sa vie nocturne.Selon Jordy S'Jongers, chargé de communication à Summer Bash, 41 des 77 cas positifs sont des clients de cette organisation anversoise.Et par précaution 130 jeunes au total ayant séjourné au Portugal avec Summer Bash se sont vu recommander un test et un isolement de 14 jours, a-t-il ajouté.Selon la classification du ministère belge des Affaires étrangères, la région de l'Algarve (comme celle de Lisbonne et le nord du Portugal) est une zone "orange", ce qui signifie qu'un dépistage et une quarantaine sont "recommandés" au retour, et non "obligatoires" comme pour les secteurs en "rouge".Ce n'est pas la première fois que la Flandre occidentale connaît des contaminations en chaîne depuis le début du mois.Au moins une trentaine de cas de coronavirus ont été signalés le week-end dernier à Lo-Reninge après le passage de cyclotouristes dans une taverne de cette petite commune située entre La Panne et Ypres.