Ces chiffres mettent en évidence que l'immunité collective est donc loin d'être acquise en Belgique, alors qu'au moins la moitié de la population devrait présenter ces anticorps dans ce cas de figure.

"Avec le déconfinement, le gouvernement doit aussi tenir compte la population qui est encore vulnérable face au virus", estime M. Van Damme. Il met en garde contre un second pic d'infections, d'hospitalisations et de décès. "Il s'agira donc de détecter très précisément les contacts des nouveaux cas, afin qu'un petit incendie puisse être éteint immédiatement".

Les analyses de l'université d'Anvers sont basées sur 3.686 tests sanguins réalisés dans toute la Belgique. En collaboration avec de grands laboratoires, les chercheurs ont traqué dans les échantillons les anticorps contre le sars-CoV-2. Ceux-ci indiquent que le système immunitaire a lutté contre le virus.

La proportion établie pour la Belgique dans cette étude correspond à ce qui ressort, au compte-gouttes, des analyses dans d'autres pays européens révélant une immunité entre 1 et 5 %.

Ces chiffres mettent en évidence que l'immunité collective est donc loin d'être acquise en Belgique, alors qu'au moins la moitié de la population devrait présenter ces anticorps dans ce cas de figure. "Avec le déconfinement, le gouvernement doit aussi tenir compte la population qui est encore vulnérable face au virus", estime M. Van Damme. Il met en garde contre un second pic d'infections, d'hospitalisations et de décès. "Il s'agira donc de détecter très précisément les contacts des nouveaux cas, afin qu'un petit incendie puisse être éteint immédiatement".Les analyses de l'université d'Anvers sont basées sur 3.686 tests sanguins réalisés dans toute la Belgique. En collaboration avec de grands laboratoires, les chercheurs ont traqué dans les échantillons les anticorps contre le sars-CoV-2. Ceux-ci indiquent que le système immunitaire a lutté contre le virus. La proportion établie pour la Belgique dans cette étude correspond à ce qui ressort, au compte-gouttes, des analyses dans d'autres pays européens révélant une immunité entre 1 et 5 %.