Le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), justifie cela par l'usage multiple de véhicules spéciaux ou dotés d'équipements spéciaux, différents de ceux u...

Le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), justifie cela par l'usage multiple de véhicules spéciaux ou dotés d'équipements spéciaux, différents de ceux utilisés par les polices locales. Certains véhicules de la police fédérale ne sont même jamais présentés au contrôle technique " pour des raisons liées à leurs missions ". Mais parce qu'il faut bien assurer la sécurité du personnel et celle des autres usagers de la route, tente de rassurer le ministre, " presque tous les véhicules de la police fédérale sont soumis, de manière volontaire, à un contrôle technique. Et en cas de remarque, le véhicule est alors convoqué dans l'un des propres centres d'entretien de la police fédérale. " Mais comme ce contrôle est volontaire, aucune statistique n'est disponible concernant ses résultats... M. La.