Dans son communiqué émis mercredi, le mandataire local conteste l'efficacité de la vaccination, affirme qu'elle provoque des effets secondaires pouvant aller jusqu'à la mort, et procède d'une instrumentalisation du "big pharma". Il plaide dans la foulée pour une médecine qui favorise l'immunité naturelle construite avec une alimentation saine, un environnement protégé et un équilibre de vie.

"Ma conscience, ma volonté de rester cohérent, font que je ne peux pas continuer à cautionner la mise en place d'un système de santé inefficace et imposé, d'un système de contrôle de l'humain, d'une société liberticide que mon parti n'a pas désavouée. Voilà pourquoi je démissionne du parti Ecolo", conclut le conseiller communal en pointant aussi une "discrimination entre citoyens" induite par le Pass sanitaire.

Dans son communiqué émis mercredi, le mandataire local conteste l'efficacité de la vaccination, affirme qu'elle provoque des effets secondaires pouvant aller jusqu'à la mort, et procède d'une instrumentalisation du "big pharma". Il plaide dans la foulée pour une médecine qui favorise l'immunité naturelle construite avec une alimentation saine, un environnement protégé et un équilibre de vie. "Ma conscience, ma volonté de rester cohérent, font que je ne peux pas continuer à cautionner la mise en place d'un système de santé inefficace et imposé, d'un système de contrôle de l'humain, d'une société liberticide que mon parti n'a pas désavouée. Voilà pourquoi je démissionne du parti Ecolo", conclut le conseiller communal en pointant aussi une "discrimination entre citoyens" induite par le Pass sanitaire.