Le 4 février, le Mouvement réformateur annonce que son chef de groupe à la Chambre, David Clarinval, cosignera la proposition de loi Climat élaborée par un collectif d'universitaires. Etoile montante du MR, " ministrable " en mai prochain, député-bourgmestre de Bièvre, Clarinval est controversé pour ses positions sur... le climat. Ce qui l'irrite, avançant entre autres le bilan dans sa commune, munie de sept éoliennes de deux mégawatts. En fait, dit-il, " parce que défenseur du nucléaire, je suis très attaqué par les écolos. Et on me ressort à chaque fois l'audition en commission et cet échange de tweets que j'ai eu avec Jean-Pascal van Ypersele ( NDLR : climatologue belge, longtemps membre éminent du Giec, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) ".
...