C'est la succession de réformes institutionnelles, chez nous. La sixième est en cours. Et la septième est annoncée, puisque le 26 mai dernier l'a confirmé, les chemins choisis sont si opposés qu'il n'y aura que peu d'alternatives au " chacun sa route " qui nous pend au nez depuis si longtemps.
...