Un Comité de concertation est programmé vendredi pour évaluer la sitation sanitaire. Sera-t-il avancé pour réagir face à la menace que représentent les mutants de la Covid? C'est possible, mais nos gouvernements attendent encore des précisions de la part des experts sur l'importance du risque. C'est ce que le vice-Premier ministre fédéral Vincent Van Peteghem (CD&V) a confirmé ce mardi matin sur Bel RTL.

Deux sujets sont sur la table. Le premier concerne un resserrement des règles en vigueur pour les déplacements à l'étranger. Le Conseil des ministres fédéral restreint (kern) préconise une durée raccourcie du délai selon lequel un voyage nécessiterait une quarantaine et des tests au retour: 16 heures au lieu de 48 heures. Il est également question de prolonger à nouveau la quarantaine, de sept jours à dix jours - ce n'est pas la première fois que ce délai changerait.

Mais il devrait aussi être question, lors de ce Comité, d'un calendrier pour les assouplissements à venir, concernant en premier lieu les métiers de contact, puis des secteurs comme l'horeca ou la culture. "Même si cela peut paraître un peu paradoxal, nous allons regarder comme on peut donner des perspectives, mettre en place une stratégie de sortie", a souligné Vincent Van Peteghem. Le MR ne cesse de plaider en ce sens. Toutefois, il ne sera sans doute pas encore possible de donner des dates.

Joachim Coens, président du CD&V, insiste quant à lui sur la nécessité de donner des perspectives aux plus jeunes, dont le bien-être mental est menacé.

Un autre Conseil des ministres restreint est programmé mercredi. Suite à cela, le Comité de concertation pourrait être avancé si cela s'avère nécessaire.

Un Comité de concertation est programmé vendredi pour évaluer la sitation sanitaire. Sera-t-il avancé pour réagir face à la menace que représentent les mutants de la Covid? C'est possible, mais nos gouvernements attendent encore des précisions de la part des experts sur l'importance du risque. C'est ce que le vice-Premier ministre fédéral Vincent Van Peteghem (CD&V) a confirmé ce mardi matin sur Bel RTL.Deux sujets sont sur la table. Le premier concerne un resserrement des règles en vigueur pour les déplacements à l'étranger. Le Conseil des ministres fédéral restreint (kern) préconise une durée raccourcie du délai selon lequel un voyage nécessiterait une quarantaine et des tests au retour: 16 heures au lieu de 48 heures. Il est également question de prolonger à nouveau la quarantaine, de sept jours à dix jours - ce n'est pas la première fois que ce délai changerait.Mais il devrait aussi être question, lors de ce Comité, d'un calendrier pour les assouplissements à venir, concernant en premier lieu les métiers de contact, puis des secteurs comme l'horeca ou la culture. "Même si cela peut paraître un peu paradoxal, nous allons regarder comme on peut donner des perspectives, mettre en place une stratégie de sortie", a souligné Vincent Van Peteghem. Le MR ne cesse de plaider en ce sens. Toutefois, il ne sera sans doute pas encore possible de donner des dates.Joachim Coens, président du CD&V, insiste quant à lui sur la nécessité de donner des perspectives aux plus jeunes, dont le bien-être mental est menacé.Un autre Conseil des ministres restreint est programmé mercredi. Suite à cela, le Comité de concertation pourrait être avancé si cela s'avère nécessaire.