Le nombre d'infections par le nouveau coronavirus augmente rapidement chez nos voisins du sud et si la situation continue à évoluer de la même manière, la France entière deviendra rouge pour les voyageurs de notre pays, a prévenu Steven Van Gucht. Pour l'instant, il existe encore quelques zones oranges, surtout dans l'Est et le centre de la France. Dès la semaine prochaine, toute la France menace d'être placée en code rouge pour les voyageurs de notre pays. "Nous voulons vous avertir maintenant".

Une stabilisation en vue

La semaine passée, 1.629 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en moyenne par jour, soit une augmentation de 8% par rapport à la semaine précédente, a indiqué l'Institut de santé publique Sciensano au cours de son point presse de vendredi. Quelque 5,6% des tests effectués se révèlent positifs, un pourcentage qui témoigne d'une circulation importante du virus au sein de la population belge, a souligné le porte-parole interfédéral Covid-19, Yves Van Laethem.

L'augmentation du nombre de nouveaux cas par jour semble se stabiliser, ont noté les experts. C'est le cas aussi pour les hospitalisations, leur nombre ayant augmenté de 13% sur la dernière semaine, à 69 entrées en hôpital par jour. En revanche, le nombre de décès a doublé par rapport à la période précédente, à sept par jour en moyenne. "C'était prévisible, car les contaminations, les hospitalisations et les décès se suivent d'environ une semaine", selon M. Van Laethem. Le pourcentage de tests positifs (5,6%) constitue un "point gênant", pour l'expert. "Cela signifie une circulation intense du virus au sein de la population". Ce taux était encore sous les 5% le 21 septembre.

Une transmission limitée dans les écoles

Le virus se propage le plus chez les personnes âgées d'une vingtaine d'années. On connaît actuellement une stabilisation chez les enfants et les adolescents, ce qui laisse penser que la transmission du virus est limitée dans les écoles, a ajouté Yves Van Laethem. L'augmentation du nombre de nouveaux cas se stabilise aussi chez les personnes âgées. Le virus se propage particulièrement dans les provinces de Namur, Luxembourg et du Limbourg, avec des augmentations de 45 à plus de 60% du nombre de nouvelles contaminations. L'épidémie semble par contre reculer dans le Brabant wallon (-16%) et à Liège (-2%). Bruxelles compte toujours le nombre de nouveaux cas le plus élevé (351 par jour), suivi par Anvers et Liège.

Le nombre d'infections par le nouveau coronavirus augmente rapidement chez nos voisins du sud et si la situation continue à évoluer de la même manière, la France entière deviendra rouge pour les voyageurs de notre pays, a prévenu Steven Van Gucht. Pour l'instant, il existe encore quelques zones oranges, surtout dans l'Est et le centre de la France. Dès la semaine prochaine, toute la France menace d'être placée en code rouge pour les voyageurs de notre pays. "Nous voulons vous avertir maintenant".La semaine passée, 1.629 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en moyenne par jour, soit une augmentation de 8% par rapport à la semaine précédente, a indiqué l'Institut de santé publique Sciensano au cours de son point presse de vendredi. Quelque 5,6% des tests effectués se révèlent positifs, un pourcentage qui témoigne d'une circulation importante du virus au sein de la population belge, a souligné le porte-parole interfédéral Covid-19, Yves Van Laethem.L'augmentation du nombre de nouveaux cas par jour semble se stabiliser, ont noté les experts. C'est le cas aussi pour les hospitalisations, leur nombre ayant augmenté de 13% sur la dernière semaine, à 69 entrées en hôpital par jour. En revanche, le nombre de décès a doublé par rapport à la période précédente, à sept par jour en moyenne. "C'était prévisible, car les contaminations, les hospitalisations et les décès se suivent d'environ une semaine", selon M. Van Laethem. Le pourcentage de tests positifs (5,6%) constitue un "point gênant", pour l'expert. "Cela signifie une circulation intense du virus au sein de la population". Ce taux était encore sous les 5% le 21 septembre. Le virus se propage le plus chez les personnes âgées d'une vingtaine d'années. On connaît actuellement une stabilisation chez les enfants et les adolescents, ce qui laisse penser que la transmission du virus est limitée dans les écoles, a ajouté Yves Van Laethem. L'augmentation du nombre de nouveaux cas se stabilise aussi chez les personnes âgées. Le virus se propage particulièrement dans les provinces de Namur, Luxembourg et du Limbourg, avec des augmentations de 45 à plus de 60% du nombre de nouvelles contaminations. L'épidémie semble par contre reculer dans le Brabant wallon (-16%) et à Liège (-2%). Bruxelles compte toujours le nombre de nouveaux cas le plus élevé (351 par jour), suivi par Anvers et Liège.