Il n'y a aucun changement pour les sports en extérieur, avec ou sans contact, que ce soit lors des entrainements ou des compétitions.
...

Il n'y a aucun changement pour les sports en extérieur, avec ou sans contact, que ce soit lors des entrainements ou des compétitions. Les sports en salle qui ne garantissent pas la distance de sécurité d'un mètre et demi entre les joueurs seront par contre interdits dès ce jeudi et pour trois semaines. Cela concerne le basket, handball, football, judo, volley, etc. Ces sports se pratiquant à l'intérieur seront donc interdits à tous à partir de 12 ans. Les moins de 12 ans pourront, eux, continuer à pratiquer des sports de contact (basket, judo, ...) en intérieur sans restriction, et les compétitions pourront se poursuivre normalement.Les entrainements restent toutefois autorisés en limitant les contacts. Les douches et les vestiaires ne seront pas accessibles aux sportifs, sauf dans les piscines. Ces dernières restent d'ailleurs bien ouvertes, mais les règles de distanciation sociale s'appliqueront à l'intérieur du bassin.Le public est toujours autorisé à assister aux matchs. 400 personnes maximum sont autorisées à l'extérieur et 200 à l'intérieur, moyennant le respect des gestes barrière et le port du masque. Le public est par contre interdit dans les salles à Bruxelles.Les stages sportifs des vacances d'automne sont à priori maintenus en respectant toutes ces règles. Les buvettes seront ouvertes au public, toujours en respectant les distances de sécurité et seront fermées 45 minutes après la dernière activité sportive. Ce n'est par contre pas le cas à Bruxelles où toutes les buvettes et cantines de clubs de sport amateur doivent restés fermés. Un responsable coronavirus sera également désigné dans chaque club pour s'assurer du respect des mesures. Il s'agit de l'ensemble des sports pour les moins de 12 ans et de tous ceux où il est possible de garder des distances de sécurité comme le tennis, le fitness ou encore le badminton. Plusieurs fédérations sportives ont décidé de suspendre leur compétition, suite à la mise en vigueur du code orange pour leur secteur. L'Association des clubs francophones de football (ACFF) a annoncé l'arrêt de ses championnats, à partir de ceux des moins de 17 ans, dès jeudi jusqu'au 1er novembre inclus.Les matchs de U6 à U16 sont maintenus "dans le souci de permettre aux jeunes de garder une activité physique". "Les entraînements peuvent avoir lieu au sein d'une même bulle sportive, mais les matches amicaux sont interdits", précise l'ACFF. Toutes les autres activités (label, formations, etc.) sont maintenues. Cette mesure concerne donc les championnats de D2 et D3 amateurs ainsi que les séries provinciales. Outre en 1A et en 1B, le prochain week-end, il n'y aura des matchs qu'en première nationale, la première division amateur. Toutes les autres rencontres sont reportées. La Fédération de volley de Wallonie-Bruxelles (FVWB) a également annoncé l'arrêt des compétitions qu'elle organise jusqu'au 3 novembre. Le conseil d'administration de Belgium Rugby en concertation avec Rugby Vlaanderen et la LBFR a également décidé de suspendre les championnats dans toutes les catégories d'âge, et ce jusqu'au 8 novembre. Les entrainements sont cependant maintenus. Une évaluation de la situation sera réalisée durant la semaine du 2 novembre.L'Association Wallonie-Bruxelles de Basketball (AWBB) a annoncé la suspension de ses compétitions nationales, régionales et provinciales jusqu'au 8 novembre 2020. Une évaluation de la situation sera effectuée le 1er novembre. Pour les moins de 12 ans, les entraînements et les matches restent autorisés. La décision de placer le secteur du sport flamand en code orange a été prise ce lundi par le ministre flamand des Sports, Ben Weyts. L'accès aux vestiaires est interdit à partir de ce mercredi, ainsi que toute activité sportive en salle en Flandre.Le conseil d'administration de Voetbal Vlaanderen a décidé d'interrompre presque toutes ses ligues amateurs à partir de ce week-end.