Les autorités politiques et sanitaires de la province du Luxembourg misent sur plusieurs milliers de tests réalisés dans les prochains jours pour tenter d'endiguer la flambée de cas positifs constatée cette semaine en région Centre Ardenne. Vendredi, entre 200 et 250 personnes ont été testées au drive-in de l'hôpital de Libramont pour la première journée de testing généralisé. "Ce n'est pas énorme", commente le docteur Guy Delrée, coordinateur de l'Outbreak Support Team Ambulatoire de la province (Ostalux), évoquant plusieurs explications possibles. "Les gens en ont marre de se faire tester ou ne s'inquiètent pas pour leur santé parce qu'ils sont vaccinés."

Les autorités sanitaires s'attendent néanmoins à des chiffres plus importants dans les jours à venir. "Nous avons anticipé une augmentation de l'affluence pour le week-end. C'est pourquoi nous nous apprêtons à ouvrir un deuxième drive-in pour augmenter la capacité de testing en cas de saturation du premier."

Annoncé jeudi, ce testing généralisé concerne les communes de Libramont, Saint-Hubert, Libin, Paliseul, Bertrix, Herbeumont, Neufchâteau, Sainte-Ode, Vaux-sur-Sûre et Léglise. Toutes les personnes de la région Centre Ardenne ayant eu des contacts à haut risque avec des personnes qui ont fréquenté des événements rassemblant beaucoup de monde ces quatre dernières semaines sont invitées à se faire tester sans délai.

Visites à l'hôpital de Libramont temporairement interdites

La recrudescence du nombre de cas positifs de Covid-19 en Centre Ardenne a conduit la cellule de crise du Centre Hospitalier Centre Ardenne à interdire les visites aux patients hospitalisés à l'hôpital de Libramont dès ce samedi, indique l'intercommunale Vivalia par voie de communiqué.

Cette interdiction temporaire sera d'application jusqu'au 22 août inclus, précise l'intercommunale. Certaines visites pourront néanmoins avoir lieu dans des circonstances exceptionnelles sur dérogation du corps médical. Ces exceptions concernent les patients en phase critique ou en fin de vie, le service de maternité et le service de pédiatrie. L'interdiction vise également les accompagnants en consultation. Là encore, des dérogations sont prévues pour les personnes à mobilité réduite ou en manque d'autonomie, les enfants mineurs et pour les consultations gynécologiques.

Une nouvelle évaluation de la situation sera effectuée le vendredi 20 août, annonce Vivalia. "C'est en prenant les mesures de prévention nécessaires que nous pourrons éviter la propagation du virus", commente Cindy Lamborelle, chargée de communication de l'intercommunale. "C'est également par la vaccination, ainsi qu'en poursuivant les efforts de respect des gestes barrières, que nous parviendrons à nous protéger de manière individuelle et collective, et plus particulièrement les personnes vulnérables."

Les autorités politiques et sanitaires de la province du Luxembourg misent sur plusieurs milliers de tests réalisés dans les prochains jours pour tenter d'endiguer la flambée de cas positifs constatée cette semaine en région Centre Ardenne. Vendredi, entre 200 et 250 personnes ont été testées au drive-in de l'hôpital de Libramont pour la première journée de testing généralisé. "Ce n'est pas énorme", commente le docteur Guy Delrée, coordinateur de l'Outbreak Support Team Ambulatoire de la province (Ostalux), évoquant plusieurs explications possibles. "Les gens en ont marre de se faire tester ou ne s'inquiètent pas pour leur santé parce qu'ils sont vaccinés." Les autorités sanitaires s'attendent néanmoins à des chiffres plus importants dans les jours à venir. "Nous avons anticipé une augmentation de l'affluence pour le week-end. C'est pourquoi nous nous apprêtons à ouvrir un deuxième drive-in pour augmenter la capacité de testing en cas de saturation du premier." Annoncé jeudi, ce testing généralisé concerne les communes de Libramont, Saint-Hubert, Libin, Paliseul, Bertrix, Herbeumont, Neufchâteau, Sainte-Ode, Vaux-sur-Sûre et Léglise. Toutes les personnes de la région Centre Ardenne ayant eu des contacts à haut risque avec des personnes qui ont fréquenté des événements rassemblant beaucoup de monde ces quatre dernières semaines sont invitées à se faire tester sans délai.Visites à l'hôpital de Libramont temporairement interdites La recrudescence du nombre de cas positifs de Covid-19 en Centre Ardenne a conduit la cellule de crise du Centre Hospitalier Centre Ardenne à interdire les visites aux patients hospitalisés à l'hôpital de Libramont dès ce samedi, indique l'intercommunale Vivalia par voie de communiqué.Cette interdiction temporaire sera d'application jusqu'au 22 août inclus, précise l'intercommunale. Certaines visites pourront néanmoins avoir lieu dans des circonstances exceptionnelles sur dérogation du corps médical. Ces exceptions concernent les patients en phase critique ou en fin de vie, le service de maternité et le service de pédiatrie. L'interdiction vise également les accompagnants en consultation. Là encore, des dérogations sont prévues pour les personnes à mobilité réduite ou en manque d'autonomie, les enfants mineurs et pour les consultations gynécologiques. Une nouvelle évaluation de la situation sera effectuée le vendredi 20 août, annonce Vivalia. "C'est en prenant les mesures de prévention nécessaires que nous pourrons éviter la propagation du virus", commente Cindy Lamborelle, chargée de communication de l'intercommunale. "C'est également par la vaccination, ainsi qu'en poursuivant les efforts de respect des gestes barrières, que nous parviendrons à nous protéger de manière individuelle et collective, et plus particulièrement les personnes vulnérables."