Condamné dans l'affaire de la Carolo-bis (le financement de clubs sportifs par le parking payant) à rembourser 2 288 375,14 euros à la Ville de Charleroi, l'ancien échevin des sports Claude Despiegeleer s'est vainement pourvu en cassation.

La Ville était en droit de lancer l'exécution forcée de cette sentence, mais l'avocat de Claude Despiegeleer, l'ancien député provincial Jean-Pierre De Clercq, a proposé une voie de compromis : le remboursement progressif, au rythme de 400 euros par mois, de la somme due. " Eu égard à l'impécuniosité de l'intéressé, il ne paraît pas déraisonnable d'accepter cette proposition ", a décidé le collège communal carolorégien, conseillé par Marc Uyttendaele, le 18 décembre dernier.

On a calculé : il faudra donc à Claude Despiegeleer, 72 ans, quelque 476 ans et 9 mois pour complètement dédommager l'autorité municipale. On l'appelait " l'infatigable " à l'époque de sa splendeur, mais quand même...