L'assemblée générale de la Liste du Bourgmestre de Jette (LBJette) a accordé lundi soir sa confiance, à l'unanimité, à Claire Vandevivere pour succéder à Hervé Doyen, comme bourgmestre et comme cheffe de file de la LBJette et de la majorité. Hervé Doyen devrait quitter ses fonctions en février prochain, après 22 ans à la tête de la commune.

Il l'avait annoncé avant les élections de 2018: s'il était réélu, Hervé Doyen quitterait sa fonction de bourgmestre à 65 ans, à la moitié de la mandature communale. Le processus de succession a été annoncé et signé par tous les candidats de 2018 via les accords internes: suite à un appel à candidatures adressé aux conseillers communaux de la Liste, les aspirants à la fonction devaient transmettre leur candidature accompagnée d'un document résumant leur expérience, leur motivation et leur vision des enjeux jettois.

La candidature unique de Claire Vandevivere a été confortée, lundi soir, lors d'une assemblée générale extraordinaire, au terme d'une présentation de l'intéressée qui s'est soldée par un vote de tous les membres. Conseillère communale durant 6 ans, ensuite échevine et officière de l'Etat civil pendant 15 ans, Claire Vandevivere prêtera donc serment comme bourgmestre dans les semaines qui viennent. Elle deviendra ainsi la quatrième femme bourgmestre en Région bruxelloise - deux d'entre elles exercent le mandat faisant fonction - et la première femme bourgmestre à Jette.

Mme Vandevivere avait été largement plébiscitée lors du scrutin de 2018 avec le deuxième score électoral de Jette (2.226 voix). Hervé Doyen restera actif au sein de la LBJette en tant que conseiller communal et à la Société Immobilière de Service Public Lojega. Selon lui, cela lui permettra notamment de mener à bien les projets entamés par la commune dans le cadre du Contrat de Quartier Durable Magritte, un projet en cours qu'il porte depuis des années déjà.

L'assemblée générale de la Liste du Bourgmestre de Jette (LBJette) a accordé lundi soir sa confiance, à l'unanimité, à Claire Vandevivere pour succéder à Hervé Doyen, comme bourgmestre et comme cheffe de file de la LBJette et de la majorité. Hervé Doyen devrait quitter ses fonctions en février prochain, après 22 ans à la tête de la commune.Il l'avait annoncé avant les élections de 2018: s'il était réélu, Hervé Doyen quitterait sa fonction de bourgmestre à 65 ans, à la moitié de la mandature communale. Le processus de succession a été annoncé et signé par tous les candidats de 2018 via les accords internes: suite à un appel à candidatures adressé aux conseillers communaux de la Liste, les aspirants à la fonction devaient transmettre leur candidature accompagnée d'un document résumant leur expérience, leur motivation et leur vision des enjeux jettois. La candidature unique de Claire Vandevivere a été confortée, lundi soir, lors d'une assemblée générale extraordinaire, au terme d'une présentation de l'intéressée qui s'est soldée par un vote de tous les membres. Conseillère communale durant 6 ans, ensuite échevine et officière de l'Etat civil pendant 15 ans, Claire Vandevivere prêtera donc serment comme bourgmestre dans les semaines qui viennent. Elle deviendra ainsi la quatrième femme bourgmestre en Région bruxelloise - deux d'entre elles exercent le mandat faisant fonction - et la première femme bourgmestre à Jette. Mme Vandevivere avait été largement plébiscitée lors du scrutin de 2018 avec le deuxième score électoral de Jette (2.226 voix). Hervé Doyen restera actif au sein de la LBJette en tant que conseiller communal et à la Société Immobilière de Service Public Lojega. Selon lui, cela lui permettra notamment de mener à bien les projets entamés par la commune dans le cadre du Contrat de Quartier Durable Magritte, un projet en cours qu'il porte depuis des années déjà.