Après une longue journée de remaniements politiques et gouvernementaux, le Premier ministre Charles Michel s'envole finalement pour Marrakech en vue de participer au sommet au sujet du pacte migratoire de l'ONU.