Le premier substitut Pierre Magnien, sera présenté au poste de procureur du Roi de Charleroi. C'est ce que le Conseil Supérieur de la Justice a décidé vendredi soir, après avoir entendu les trois candidats à la succession de Christian De Valkeneer, devenu procureur général à Liège.

Entré au Parquet de Charleroi en 1985, Pierre Magnien dispose d'une longue expérience et fut le bras droit de Christian De Valkeneer durant son mandat carolo. Depuis son départ, il fait d'ailleurs fonction de procureur du Roi.

Le magistrat était en concurrence avec Marie-Paule Maertens, procureur du Roi de Tournai, et Bernard Michielsen, premier substitut au parquet de Bruxelles. Les trois candidats ont présenté leur plan de gestion au CSJ, à la veille d'une grande réforme de l'appareil judiciaire, et c'est celui du Carolo qui a été retenu. Pierre Magnien sera donc présenté à la ministre de la Justice qui décidera d'officialiser sa nomination pour un mandat de 5 ans.

Avec Belga.

Le premier substitut Pierre Magnien, sera présenté au poste de procureur du Roi de Charleroi. C'est ce que le Conseil Supérieur de la Justice a décidé vendredi soir, après avoir entendu les trois candidats à la succession de Christian De Valkeneer, devenu procureur général à Liège. Entré au Parquet de Charleroi en 1985, Pierre Magnien dispose d'une longue expérience et fut le bras droit de Christian De Valkeneer durant son mandat carolo. Depuis son départ, il fait d'ailleurs fonction de procureur du Roi. Le magistrat était en concurrence avec Marie-Paule Maertens, procureur du Roi de Tournai, et Bernard Michielsen, premier substitut au parquet de Bruxelles. Les trois candidats ont présenté leur plan de gestion au CSJ, à la veille d'une grande réforme de l'appareil judiciaire, et c'est celui du Carolo qui a été retenu. Pierre Magnien sera donc présenté à la ministre de la Justice qui décidera d'officialiser sa nomination pour un mandat de 5 ans. Avec Belga.