Un nouveau parti est né, au coeur de l'été. Une formation ayant la volonté d'apporter une réponse à cette colère citoyenne qui enfle depuis des années en Belgique francophone. Son nom : Oxygène. Sa volonté : proposer une alternative politique pour poser les bases d'une " révolution citoyenne pacifique ". Une réponse aux affaires qui ont explosé ces derniers mois. Publifin, Samusocial, ISPPC et autres Ores ont renvoyé une image désastreuse de la politique. Mais le terreau dans lequel s'enracine l'initiative est plus profond, ancré dans la crise socio-économique et morale qui ronge la Wallonie et Bruxelles depuis 2008.
...