Explain Everything : montrer plutôt que dire

Explain Everything propose une solution multimédia complète pour créer, sur votre tablette, en solo ou en groupe, une série de supports pédagogiques (leçons, présentations, exposés) que vous pourrez ensuite illustrer à l'aide de textes, vidéos, sons, photos... Le credo de cette application : montrer plutôt que dire. Une fois l'app installée, il ne vous reste plus qu'à communiquer en temps réel avec vos collègues ou élèves par le biais d'un tableau blanc interactif, en vous aidant d'une série d'outils tels qu'un zoom, un pointeur ou un surligneur ! Les contenus produits pourront in fine être facilement partagés sur un blog, un site ou encore les réseaux sociaux. A l'heure actuelle, Explain Everything enregistre plus de 33 000 téléchargements en Belgique. L'app est proposée en anglais sur iOS, Android, Chrome OS et Windows. L'outil est payant mais 30 jours d'essai sont offerts. Notez que des tarifs spéciaux existent pour le domaine de l'éducation, à raison de cinq euros par an et par utilisateur.
...

Explain Everything propose une solution multimédia complète pour créer, sur votre tablette, en solo ou en groupe, une série de supports pédagogiques (leçons, présentations, exposés) que vous pourrez ensuite illustrer à l'aide de textes, vidéos, sons, photos... Le credo de cette application : montrer plutôt que dire. Une fois l'app installée, il ne vous reste plus qu'à communiquer en temps réel avec vos collègues ou élèves par le biais d'un tableau blanc interactif, en vous aidant d'une série d'outils tels qu'un zoom, un pointeur ou un surligneur ! Les contenus produits pourront in fine être facilement partagés sur un blog, un site ou encore les réseaux sociaux. A l'heure actuelle, Explain Everything enregistre plus de 33 000 téléchargements en Belgique. L'app est proposée en anglais sur iOS, Android, Chrome OS et Windows. L'outil est payant mais 30 jours d'essai sont offerts. Notez que des tarifs spéciaux existent pour le domaine de l'éducation, à raison de cinq euros par an et par utilisateur. Elle a vu le jour en 2003 dans l'optique de permettre à chaque " acteur " de l'école de pouvoir collaborer dans un environnement sécurisé. Simple et facile d'utilisation, Smartschool propose des solutions très concrètes dans de nombreux domaines, comme la communication (messagerie sécurisée, forum), l'administration (planification annuelle, journal de classe numérique, système de réservation de locaux ou de matériel), l'éducation (remise des devoirs par voie électronique, exercices de remédiation) et le suivi des élèves (enregistrement des absences, plan individuel d'apprentissage...). Au début exclusivement disponible pour les écoles néerlandophones, Smartschool est, depuis 2014, aussi accessible à l'enseignement francophone. Si les chiffres concernant la Wallonie ne sont pas encore disponibles (même si l'app y est de plus en plus populaire), en Flandre, 9 écoles secondaires sur 10 l'utilisent. Complètement gratuite sur iOS et Android, elle est actuellement l'appli la plus téléchargée dans la section " Education " de l'App Store. Application visant à instaurer une communication efficace de l'école vers les parents, Konecto est un outil 100 % wallon né de la frustration d'un père de famille de ne jamais lire les messages provenant de l'école à temps. Plutôt que de communiquer au quotidien par papier, et si l'école et les familles optaient pour le numérique, s'est-il demandé ? Grâce à Konecto, professeurs, directions et PO peuvent désormais toucher facilement et rapidement les familles en leur envoyant des e-mails, des PDF, des formulaires, des images ou encore des sms. Visite du photographe, fancy-fair de l'école, retard du bus lors d'une journée à l'extérieur, absence d'un instituteur... Toutes ces informations relevant de l'urgence ou du quotidien parviennent directement aux parents des élèves concernés. En plus d'être économique, Konecto se veut écologique. Fin juin 2018, l'application était utilisée par 107 écoles et 857 personnes en Belgique. Gratuite pour les parents, l'app peut être téléchargée sur l'App Store ou Play Store. Vous connaissez sans doute Snapchat, l'application de partage de photos et vidéos éphémères qui fait un tabac auprès de la jeune génération. Mais connaissez-vous SnapSchool ? Destinée à susciter l'entraide aux devoirs 2.0 chez les élèves et étudiants, cette appli a vu le jour en 2015, en France. En cas de blocage sur un exercice de maths ou une question en français, il suffit de prendre en photo le point épineux en question et de poster le cliché en ligne via l'appli. Les membres de la communauté peuvent alors vous proposer leur aide ainsi qu'un accompagnement pour tenter de résoudre le problème. L'entraide fonctionne sur la base d'un système de jetons. Ainsi, pour poster un devoir, il faut posséder suffisamment de jetons et, pour gagner ces derniers, il faut aider les autres. Si la réponse postée est élue la meilleure de la discussion, à vous les gemmes, ces pierres précieuses qui permettent de mettre en avant un devoir urgent pour obtenir un maximum de réponses ! A ses débuts en octobre 2015, l'app comptait 230 000 membres et elle est aujourd'hui utilisée dans le monde entier. Disponible sur iOS et Android.Service en ligne utilisé dans la totalité des universités belges francophones et dans la quasi-totalité des hautes écoles francophones du pays, Wooclap a pour ambition de redynamiser les cours donnés en auditoire et de les rendre plus efficaces. Comment ? En permettant à l'enseignant de créer une interaction avec son audience, par exemple sous la forme d'un sondage auquel les étudiants peuvent répondre presque en temps réel depuis leur smartphone, ordinateur, tablette, ou même par sms. Le service en ligne récupère alors les réponses et fournit à l'enseignant des statistiques sur leur qualité. Le prof peut alors répéter certaines notions, en reformuler ou réexpliquer d'autres... Simple et intuitif, Wooclap est aujourd'hui utilisé par plus de 30 000 enseignants, à travers 100 pays du globe, et ce dans six langues différentes. Destiné au départ à l'enseignement supérieur, la plateforme peut aussi être utilisée dans le secondaire. Disponible sur iPhone, iPad, Android et PC, Wooclap s'est progressivement ouvert au monde de l'entreprise. Pour commencer à l'utiliser, il est possible de créer un compte gratuit. En cas d'usage plus régulier, des licences peuvent être achetées. Pour le secteur de l'éducation, des prix spécifiques existent.