"Il est vrai que je n'ai pas rentré ma déclaration. C'est une négligence de ma part", réagit dans le journal Eddy Bevers (N-VA), bourgmestre de Willebroek (Anvers). "Je sais que j'ai commis une infraction mais je n'en avais pas l'intention."

Francis Benoit, bourgmestre CD&V de Kuurne (Flandre occidentale) a également omis de remplir sa déclaration. "Un oubli administratif", avance-t-il.

Déclarer ses mandats constitue pourtant une obligation légale. Un oubli entraîne des poursuites et des amendes allant jusqu'à 6.000 euros. En réalité, les mandataires en infraction sont rarement poursuivis. Certains politiciens ne déclarent dès lors pas leurs mandats depuis des années.

Le gouvernement flamand veut résoudre cette situation et promet, dans le cadre de l'introduction de règles plus strictes sur les intercommunales, de mieux contrôler les déclarations de mandats.

"Il est vrai que je n'ai pas rentré ma déclaration. C'est une négligence de ma part", réagit dans le journal Eddy Bevers (N-VA), bourgmestre de Willebroek (Anvers). "Je sais que j'ai commis une infraction mais je n'en avais pas l'intention." Francis Benoit, bourgmestre CD&V de Kuurne (Flandre occidentale) a également omis de remplir sa déclaration. "Un oubli administratif", avance-t-il. Déclarer ses mandats constitue pourtant une obligation légale. Un oubli entraîne des poursuites et des amendes allant jusqu'à 6.000 euros. En réalité, les mandataires en infraction sont rarement poursuivis. Certains politiciens ne déclarent dès lors pas leurs mandats depuis des années. Le gouvernement flamand veut résoudre cette situation et promet, dans le cadre de l'introduction de règles plus strictes sur les intercommunales, de mieux contrôler les déclarations de mandats.