Le ton entre les deux pays est encore monté dans la région avec la décision de l'Inde de révoquer de force l'autonomie constitutionnelle du Cachemire indien. Pour des raisons de sécurité, le gouvernement indien déconseille depuis le 2 août tous les voyages dans la vallée du Cachemire et demande aux voyageurs qui y sont présents de quitter la région, rappellent les Affaires étrangères.

Ces dernières déconseillent donc à leur tour tout voyage dans la vallée du Cachemire, y compris à Srinagar. La région frontalière avec le Pakistan est à éviter. Il est toutefois possible de se rendre par avion à Jammu et au Ladakh, précisent les Affaires étrangères.