Un collaborateur francophone et... 52 néerlandophones. C'est le record gouvernemental que détient Alexander De Croo (Open VLD, photo), le ministre sortant des Finances, en charge de la Lutte contre la fraude fiscale et de la Coopération au développement, en matière d'équilibre linguistique du personnel de cabinet.

A titre de comparaison, à son départ pour le Conseil européen, l'ancien Premier ministre, Charles Michel (MR), affichait 32 collaborateurs francophones et 10 néerlandophones, les ministres sortants de la Justice, Koen Geens (CD&V), en charge de la Régie des bâtiments, 70 néerlandophones et 8 francophones et de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), chargé du Commerce extérieur, 32 néerlandophones et 3 francophones. M.LA.