Ouvert au public à partir de samedi, ce nouveau tronçon permet une liaison rapide entre les communes de Jette, Koekelberg, Ganshoren et la Ville de Bruxelles, tout en assurant une correspondance avec les lignes de métro 2 et 6 et plusieurs lignes de bus et de tramways.

La ligne 9 existe depuis 2018, et l'inauguration par le Roi Philippe de son premier tronçon de 4 kms reliant Simonis à l'avenue de l'Arbre Ballon, en dix arrêts et 14 minutes. Le succès fut immédiat. On compte aujourd'hui en moyenne 12.000 voyageurs par jour sur cette première partie de ligne.

Le prolongement inauguré vendredi en fin de journée par la STIB, la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt, ainsi que les bourgmestres de la Ville de Bruxelles et de Jette, est long d'1,6km. Il compte quatre arrêts et s'effectue, selon la STIB, en six minutes.

Bruxelles Mobilité a donné un coup de jeune aux quartiers traversés grâce à un aménagement complet de l'espace public sur le tracé, avec l'intégration d'un site propre, la résolution des problèmes de sécurité aux différents carrefours et l'amélioration des cheminements piétons et cyclistes.

Les matériaux ont été choisis en vue de maintenir la perméabilité du sol et d'ainsi éviter des ruissellements et inondations en cas de fortes pluies. Le projet a privilégié le gazon et les matériaux semi-perméables tels des petits pavés, à la place de surfaces "en dur".

Le tracé comptera au total 210 arbres. Le caractère vert du tracé de tram est renforcé par la verdurisation du site propre du tram, d'ici six mois et par la plantation de haies et de graminées le long de la ligne. Il est prévu, dans une étape ultérieure, de prolonger encore la ligne 9 jusqu'à la station de métro Heysel.

Ouvert au public à partir de samedi, ce nouveau tronçon permet une liaison rapide entre les communes de Jette, Koekelberg, Ganshoren et la Ville de Bruxelles, tout en assurant une correspondance avec les lignes de métro 2 et 6 et plusieurs lignes de bus et de tramways. La ligne 9 existe depuis 2018, et l'inauguration par le Roi Philippe de son premier tronçon de 4 kms reliant Simonis à l'avenue de l'Arbre Ballon, en dix arrêts et 14 minutes. Le succès fut immédiat. On compte aujourd'hui en moyenne 12.000 voyageurs par jour sur cette première partie de ligne. Le prolongement inauguré vendredi en fin de journée par la STIB, la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt, ainsi que les bourgmestres de la Ville de Bruxelles et de Jette, est long d'1,6km. Il compte quatre arrêts et s'effectue, selon la STIB, en six minutes. Bruxelles Mobilité a donné un coup de jeune aux quartiers traversés grâce à un aménagement complet de l'espace public sur le tracé, avec l'intégration d'un site propre, la résolution des problèmes de sécurité aux différents carrefours et l'amélioration des cheminements piétons et cyclistes. Les matériaux ont été choisis en vue de maintenir la perméabilité du sol et d'ainsi éviter des ruissellements et inondations en cas de fortes pluies. Le projet a privilégié le gazon et les matériaux semi-perméables tels des petits pavés, à la place de surfaces "en dur". Le tracé comptera au total 210 arbres. Le caractère vert du tracé de tram est renforcé par la verdurisation du site propre du tram, d'ici six mois et par la plantation de haies et de graminées le long de la ligne. Il est prévu, dans une étape ultérieure, de prolonger encore la ligne 9 jusqu'à la station de métro Heysel.