En cas de Brexit " dur ", sans accord négocié avec les 27, avant le 31 octobre 2019, les ressortissants britanniques ne pourront plus, à l'avenir, postuler dans les rangs de la Défense belge. Les deux militaires concernés ont déjà introduit une demande d'acquisition de la nationalité belge. Si, par contre, le Royaume-Uni reste membre de l'Espace économique européen, les militaires en question auront jusqu'au 31 décembre 2020 pour acquérir une nationalité de l'EEE ou de la Confédération suisse.

En cas de Brexit " dur ", sans accord négocié avec les 27, avant le 31 octobre 2019, les ressortissants britanniques ne pourront plus, à l'avenir, postuler dans les rangs de la Défense belge. Les deux militaires concernés ont déjà introduit une demande d'acquisition de la nationalité belge. Si, par contre, le Royaume-Uni reste membre de l'Espace économique européen, les militaires en question auront jusqu'au 31 décembre 2020 pour acquérir une nationalité de l'EEE ou de la Confédération suisse.