L'ancien chef de la task force "Brexit" de la Commission a formulé ce problème dans une note envoyée à la vice-présidente de l'exécutif européen Kristalina Georgieva et relayée lundi par le site internet Politico.

Le président de la Commission Jean-Claude Juncker avait envoyé une lettre au personnel britannique après le référendum, leur indiquant qu'ils avaient laissé "leurs 'chapeaux' nationaux à la porte en rejoignant l'institution et que cette porte ne se refermait pas sur eux".

D'après Jonathan Faull, les employés britanniques de la Commission rencontrent cependant des difficultés pour obtenir la double nationalité. Ils ne peuvent notamment pas facilement prouver qu'ils résident effectivement en Belgique à cause de leur carte d'identité spéciale, détaille-t-il.

Jonathan Faull demande que les promesses de Juncker soient rapidement concrétisées et que la Commission appelle la Belgique et d'autres Etats membres à faciliter l'obtention de la nationalité.

L'ancien chef de la task force "Brexit" de la Commission a formulé ce problème dans une note envoyée à la vice-présidente de l'exécutif européen Kristalina Georgieva et relayée lundi par le site internet Politico. Le président de la Commission Jean-Claude Juncker avait envoyé une lettre au personnel britannique après le référendum, leur indiquant qu'ils avaient laissé "leurs 'chapeaux' nationaux à la porte en rejoignant l'institution et que cette porte ne se refermait pas sur eux".D'après Jonathan Faull, les employés britanniques de la Commission rencontrent cependant des difficultés pour obtenir la double nationalité. Ils ne peuvent notamment pas facilement prouver qu'ils résident effectivement en Belgique à cause de leur carte d'identité spéciale, détaille-t-il.Jonathan Faull demande que les promesses de Juncker soient rapidement concrétisées et que la Commission appelle la Belgique et d'autres Etats membres à faciliter l'obtention de la nationalité.