L'administration communale estime que cette taxe "événements" fait partie d'"une série de décisions logiques prises dans le cadre des recette communales". Les événements attirant plus de 5.000 participants devront s'acquitter d'une taxe de 0,25 à 2 euros par visiteur, en fonction de la taille de l'évènement. Par ailleurs, une taxe sur les installations de camping sera créée à l'instar de la commune voisine de Rumst.

"De tels événements ont un impact significatif sur notre commune et comme des événements de plus en plus importants viennent chez nous, il semble logique que les organisateurs apportent leur contribution", a souligné l'échevine des Finances de Boom, Linda Lauwers.

Un des événements les plus touchés par cette mesure est le festival de musique électronique Tomorrowland qui se déroule chaque année dans le domaine provincial de Boom et attire 180.000 personnes. "Nous sommes surpris par cette décision alors que les accords que nous avons conclus avec la commune en 2014 sont valables jusqu'en 2019, basés sur des conditions claires de ces dernières années", précise l'organisation de Tommorowland dans une première réaction.

L'administration communale estime que cette taxe "événements" fait partie d'"une série de décisions logiques prises dans le cadre des recette communales". Les événements attirant plus de 5.000 participants devront s'acquitter d'une taxe de 0,25 à 2 euros par visiteur, en fonction de la taille de l'évènement. Par ailleurs, une taxe sur les installations de camping sera créée à l'instar de la commune voisine de Rumst."De tels événements ont un impact significatif sur notre commune et comme des événements de plus en plus importants viennent chez nous, il semble logique que les organisateurs apportent leur contribution", a souligné l'échevine des Finances de Boom, Linda Lauwers. Un des événements les plus touchés par cette mesure est le festival de musique électronique Tomorrowland qui se déroule chaque année dans le domaine provincial de Boom et attire 180.000 personnes. "Nous sommes surpris par cette décision alors que les accords que nous avons conclus avec la commune en 2014 sont valables jusqu'en 2019, basés sur des conditions claires de ces dernières années", précise l'organisation de Tommorowland dans une première réaction.