"Il est trop tôt pour donner des chiffres", a expliqué Peter Capelle, le directeur du tourisme à La Panne. "Mais nous ne pouvons pas nous plaindre, même si nous aurions pu accueillir plus de monde. Les touristes d'un jour ont été nombreux et nos événements ont connu beaucoup de succès. Nous comptons sur un bon mois de septembre, celui des seniors."

Dans le secteur Horeca, on attend également la fin septembre pour tirer des conclusions définitives. Les vacances avaient bien débuté avec un temps chaud et ensoleillé en juillet mais il y a eu moins de monde depuis la mi-aôut, principalement en semaine.

Nick Laridon, loueur de transats installé à Knokke-Heist et qui espère lui aussi un bon mois de septembre, est moyennement satisfait. "En plus de la météo, la crise a joué un rôle. Les plagistes louent moins facilement qu'avant un fauteuil si le beau temps n'est pas garanti pour toute la journée", a-t-il expliqué.

Au Sea Life de Blankenberge, le succès ne s'est pas démenti durant les deux mois de congé, avec une hausse de la fréquentation de 25% sur l'ensemble des vacances et de 35% en août. L'Earth Explorer d'Ostende a également connu un été chargé.

Le Vif.be, avec Belga

"Il est trop tôt pour donner des chiffres", a expliqué Peter Capelle, le directeur du tourisme à La Panne. "Mais nous ne pouvons pas nous plaindre, même si nous aurions pu accueillir plus de monde. Les touristes d'un jour ont été nombreux et nos événements ont connu beaucoup de succès. Nous comptons sur un bon mois de septembre, celui des seniors." Dans le secteur Horeca, on attend également la fin septembre pour tirer des conclusions définitives. Les vacances avaient bien débuté avec un temps chaud et ensoleillé en juillet mais il y a eu moins de monde depuis la mi-aôut, principalement en semaine. Nick Laridon, loueur de transats installé à Knokke-Heist et qui espère lui aussi un bon mois de septembre, est moyennement satisfait. "En plus de la météo, la crise a joué un rôle. Les plagistes louent moins facilement qu'avant un fauteuil si le beau temps n'est pas garanti pour toute la journée", a-t-il expliqué. Au Sea Life de Blankenberge, le succès ne s'est pas démenti durant les deux mois de congé, avec une hausse de la fréquentation de 25% sur l'ensemble des vacances et de 35% en août. L'Earth Explorer d'Ostende a également connu un été chargé. Le Vif.be, avec Belga