Un appel à projets sera lancé au printemps - vers le 23 avril - pour la création de deux "parcs nationaux" en Wallonie, nous confie Céline Tellier (Ecolo), la ministre régionale de l'Environnement: "Nous préparons le cahier des charges avec mon administration. Il y aura une première sélection de candidats et nous a...

Un appel à projets sera lancé au printemps - vers le 23 avril - pour la création de deux "parcs nationaux" en Wallonie, nous confie Céline Tellier (Ecolo), la ministre régionale de l'Environnement: "Nous préparons le cahier des charges avec mon administration. Il y aura une première sélection de candidats et nous accompagnerons les meilleurs dossiers jusqu'au choix final, qui se fera sur base de critères objectifs inspirés des standards internationaux." Le concept de "parc national" consiste à associer protection d'un milieu naturel et promotion de l'écotourisme. "Le coeur du parc est une zone protégée et les flux de visiteurs sont canalisés via plusieurs portes d'entrée pour éviter l'effet de masse, explique la ministre. Autour de ces portes sont implantés des services touristiques et de l'horeca." Le seul espace naturel du pays classé actuellement "parc national" est celui de Haute Campine, dans le Limbourg. "Depuis que j'ai lancé l'idée, je constate un enthousiasme partout en Wallonie, se réjouit Céline Tellier. Le besoin de se ressourcer dans la nature s'est accru avec la crise Covid et nous avons de belles pépites à valoriser." Le projet forestier public-privé Nassonia, à Saint-Hubert, a déjà manifesté son intérêt, mais la ministre cite aussi parmi les sites potentiels les Hautes Fagnes ou la vallée de la Semois. Pour financer son projet, elle compte sur les fonds européens du plan de relance, dont l'un des volets prioritaires est le soutien à la biodiversité.